carroussel

La médecine anti-âge et esthétique: de plus en plus connectées!

on

La médecine esthétique et anti-âge sont de plus des ¨jumelles¨ dans les événements et congrès mondiaux. Pour bien des gens, l’approche esthétique peut paraître superficielle avec ses produits de comblements, ses toxines botuliques pour aplanir les rides, ou ses liftings, quand la peau devient flasque en vieillissant. C’est pourtant l’une des nombreuses approches préventives du vieillissement touchant ¨l’enveloppe corporelle¨.

Il m’apparait de plus en plus évident que l’approche anti-âge et esthétique vont de pair. Il est clair qu’il ne faut pas traiter que la surface, mais aussi la profondeur de votre être. La médecine anti-âge pourrait bien constituer l’ultime médecine préventive, en retardant l’apparition des maladies dites dégénératives, comme le diabète, l’Alzheimer ou le Parkinson, voire même le cancer. L’approche préventive qu’offrira la médecine anti-âge pourrait bien s’avérer de plus en plus cruciale pour la santé globale. Et pour bien situer les interventions, la médecine esthétique en constitue un maillon, celui qui touche l’enveloppe corporelle, donc ce qui parait à l’extérieur. Pourquoi ne pas nous intéresser à l’ensemble du tableau, autant à l’être qu’au paraître, l’un pouvant fort bien devenir le reflet de l’autre.

À l’aube de la soixantaine, je fais le choix de m’orienter vers la médecine anti-âge car j’ai réellement envie de partager avec vous cette approche globale qui est devenue pour moi l’ultime médecine préventive. J’ai ainsi la ferme intention de partager avec vous les moyens d’ajouter de la vie à vos années, et pas seulement des années à votre vie. Je continuerai bien sûr à pratiquer la médecine esthétique, aux côtés de ma complice Dyane: pour nous, c’est une histoire d’amour qui dure depuis plus de 13 ans!

Je vous invite à lire mon dernier livre ¨Vivre jeune deux foix plus longtemps¨, disponible en librairie er dans certaines pharmacies. Je serai heureux de vous rencontrer au Salon du Livre de Montréal, à partir du 14 novembre.

Jacques Lambert MD

Recommended for you

Ecrire un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *